REIKI USUI

QU' EST-CE QUE LE REIKI  ?

Le Reiki est une méthode de guérison qui se pratique par imposition de mains et(ou) à distance. Il favorise le processus de guérison sur le plan mental, physique, psychique et spirituel. L’énergie connectée pénètre dans le corps par le chakra de la couronne et est émise par la paume des mains. Le Reiki diminue le stress, contribue à la détente et restaure l’équilibre dans la Vie.

LE REIKI POUR QUI ?

Le Reiki est positif pour chaque être vivant. Jeunes, vieux ou fragiles. Les vieillards, les enfants, les bébés réagissent très bien au Reiki, tout comme les animaux et les plantes. Quand quelqu’un est à l’agonie, le Reiki facilite le processus et accompagne la personne ou l’animal à s’en allé paisiblement. Le Reiki peut servir pour dynamiser les aliments, les boissons, il est très efficace pour diminuer les effets secondaire des médicaments. Offrir du Reiki dans une maison apporte Sérénité et Paix

COMMENT APPRENDRE LE REIKI ?

Le Reiki se reçoit et s’apprend en général en 1, 2 ou 3 degrés et plus… Pour un peu que l’on choisisse de devenir praticien ou Maître par la suite. Acquit au travers de l’initiation.la première étape consiste bien en une pratique intense d’auto traitement. (Prends soin de toi aujourd’hui pour prendre soin d’un autre demain )

L’INITIATION

L’initiation est l’acte symbolique par lequel une personne est emmenée à prendre connaissance de certains Mystères. L’initiation au Reiki réveille les facultés dont dispose chaque humain.( Oui pour les enfants aussi , pour autant qu’un des parents soit initié)



HISTOIRE DE RIKI

L’histoire commence au milieu des années 1800 avec Mikao Usui directeur de l’Université Doshisha de Kyoto et également pasteur. Ses élèves lui ayant demandé de leur montrer la méthode par laquelle Jésus accomplissait des guérisons, Usui a commencé une quête, qui a duré 10 ans, pour trouver et apprendre ce savoir faire. Mikao Usui est parti alors aux Etats- Unis, où il vécu 7 ans. Il a passé un doctorat en théologie et a étudié les religions comparées et la philosophie. Il a aussi appris à lire le sanscrit, l’ancien langage savant de l’Inde et du Tibet. Usui ne semble pas avoir trouvé de réponses à sa quête de méthode de guérison. C’est la dernière mention de Mikao Usui en tant que pasteur ou que chrétien ; il apparaît ensuite seulement comme bouddhiste résidant dans un monastère zen, après son retour au Japon, où il a trouvé des textes décrivant la formule curative, le matériel ne parlais toutefois pas de la façon d’activer l’énergie et de la faire agir. Il tomba sur une formule : Clair comme le jour. Rien de difficile, tout très simple. Et il dit: Très bien, je l’ai trouvée. Mais maintenant, je dois l’interpréter. Mais je dois passer le test.

Le test était une période de trois semaines de méditation, jeune et Prière sur le Mont Koriyama, au Japon. Il y a choisi l’endroit où il voulait méditer et a empiler 21 cailloux devant lui, pour marqué le temps. Au matin du dernier jour, juste avant l’aube, Usui a vu un rayon de lumière se diriger vers lui. La lumière a frappé son 3ème œil et il a perdu conscience. Alors il a vu des millions de boules multicolores et finalement les symboles du Reiki, comme sur un écran. A mesure qu’il voyait chaque symbole, il recevait des indications pour en activer l’énergie curative. C’était la première initiation au Reiki ,la découverte psychique d’une méthode ancienne. Mikao Usui a quitté le Mont Koriyama en étant capable de guérir, comme Bouddha et Jésus. En descendant la montagne, il a fait l’expérience de se qu’on nomme, traditionnellement, les quatre miracles.

D’abord, il s’est cogné l’orteil en marchant. Alors il s’est assis instinctivement et l’a entouré de ses mains. Ses mains sont devenues chaudes et l’orteil blessé a été guéri. Ensuite, il est arrivé à une maison qui servait aux pèlerins, au pied de la montagne .Il avait demandé un repas, chose imprudente après 21 jours de jeune, mais il l’a mangé sans problème. La femme qui lui a servi le repas souffrait d’un mal de dents ; en plaçant les mains sur le côté de son visage, il a guéri la douleur. Quand il est revenu à son monastère, on lui a dit que le supérieur était au lit avec une attaque d’arthrite ; il a guéri le moine. Usui a appelé cette énergie curative Reiki. Il a utilisé cette méthode dans les cartiers pauvres de Kyoto. Il y a vécu pendants plusieurs années en effectuant des guérisons dans le quartier des mendiants. Après avoir guéri certain de ces gens, Usui leur a demandé de commencer une nouvelle vie ; cependant, il retrouvait toujours les mêmes visages sur son chemin. Voyant des gens qu’il pensait avoir guéris toujours en train de mendier, il s’est découragé et a quitté les bas quartiers. Les gens en cause étaient fâchés car, leurs maladies guéries, ils ne pouvaient plus mendier et devaient travailler. Mikao Usui devint pèlerin, traversa à pied le Japon pour diffuser le Reiki, portant un flambeau et donnant des conférences .C’est ainsi qu’il rencontra Chujiro Hayshi, officier de marine de réserve à la retraite. Hayashi fut formé par Usui en 1925 et à l’âge de 47 ans devint maître Reiki et successeur d’Usui. Usui mourut en 1930, après avoir formé 18 maîtres. Hayashi fonda une clinique baptisée Shina Nomachi. Les guérisseurs travaillaient en groupe sur des gens qui y vivaient en demeure pendant leur traitement. Les guérisseurs Reiki allaient aussi au domicile des gens incapables de venir jusqu’à la clinique.

 En 1935 Hawayo Takata une Américaine d’origine japonaise vivant à Havaii, se rendit au Japon pour se faire opérer, elle avait de graves problèmes physiques et souffrait d’un épuisement nerveux. Son état se détériora, on lui dit que sans intervention chirurgicale elle ne pourrait pas vivre, mais on lui dit aussi que l’opération risquait de la tuer. Elle resta à l’hôpital pendant plusieurs semaines avant que son opération soit programmée. La nuit précédant l’opération, elle entendit une voix qui disait que l’opération n’était pas nécessaire. Elle l’entendit à nouveau sur la table de l’opération où on la préparait pour l’anesthésie et se levant demanda au chirurgien s’il y avait un autre moyen de se soigner. Le docteur lui répondit : Oui, si vous pouvez rester assez longtemps au Japon et lui parla de la clinique Chujiro Hayashi. On l’y emmena le jour même. Takata vécut à la clinique et fut complètement guérie en 4 mois, corps, mental, et esprit. Elle suivit une formation Reiki . Madame Takata demeure au Japon 1 an avec ses 2 filles. Elle donne quotidiennement du Reiki et progresse rapidement. Une fois sa formation terminée, elle rentre à Hawaii et y exerce avec succès son don de praticienne de Reiki. En 1938, Hayashi rendit visite à Takata et ils firent ensemble une tournée de conférences. Il l’initia au Reiki III et la proclama maître du système de guérison naturelle Usui et devint successeur du docteur Hayashi après sa mort en 1941. Le Reiki continua par l’intermédiaire de Takata. Elle répand énergétiquement dans le monde occidental la méthode Usui. Elle a formé des centaines de personnes ausystème de guérison Reiki. Elle mourut en 1980 après avoir initié 22 maîtres Reiki. Chujiro Hayashi Hawayo Takata